Anita Blake, tome 11 : Péchés Céruléens de Laurell K. Hamilton

29 Fév

C’est dingue comme il y a un nombre important de gens qui ont détesté Anita Blake après le tome 9. Moi, j’adore.

Et ce tome 11 est extraordinaire ! Je crois que c’est l’un des tomes où j’ai le plus ris. Non pas parce que c’est drôle, c’est plutôt sanglant mais parce que les joutes verbales, les quiproquos, les réactions des personnages sont tordantes !

Une grosse partie du livre donne la belle vie à l’arrivée d’une partie du Conseil, ou du moins des « descendants » de Belle-Morte, la créatrice (la sourdre de sang, en français dans le texte… je vous laisse voir la définition dans un dico) de Jean-Claude et d’Asher. La politique vampirique en vue… et comme toujours, ce n’est pas de tout repos pour nos héros.

On en découvre plus sur le passé de JC et d’Asher… Ce dernier fait pâle figure, il semble être traumatisé totalement avec la venue de ces congénères.

Il y a tellement de personnages dans la série qu’on ne peut pas en vouloir à l’auteure de ne pas s’attarder sur chacun… Evidemment, je regrette un peu Micah mais le peu que l’on a de lui, m’a plût. De même que Jason qui donne de bonnes idées à notre petite Anita. Je l’ai trouvé très intelligent sur la perception de ce qu’est notre réanimatrice. Un mini-retour de Richard dans ce tome où le mot « pénible » lui colle très bien comme étiquette.

En ce qui concerne l’importance du sexe dans ce roman, cela est dû à l’ardeur, ce qui amène Anita à devoir avoir plusieurs hommes sous la main en cas de crise. Du coup, pour moi, l’idée passait bien. Après Anita est un peu prude quand même.

D’un autre côté, Anita est devenue Sheriff ! Cela devrait lui faciliter les choses avec la police enfin, on l’espère…  L’enquête du roman est assez courte et finalisée très rapidement. Je me demande même s’il y aura une suite à ça car l’implication d’Anita est assez bizarre.

Enfin, le livre est assez épais et on va parfois un peu dans tous les sens dans cette saga. Il y a pléthore de personnages (beaucoup de mâles) et Anita garde son côté brute qui donne du piquant à l’histoire. C’est vraiment très addictif comme roman… trop >.<

Anita Blake : Vampire Hunter Series

Anita Blake, tome 01 : Plaisirs Coupables (Guilty Pleasures)
Anita Blake, tome 02 : Le cadavre rieur (The laughting Corpse)
Anita Blake, tome 03 : Le Cirque des Damnés (Circus of the Damned)
Anita Blake, tome 04 : Lunatic Café (The Lunatic Café)
Anita Blake, tome 05 : Le Squelette Sanglant (Bloody Bones)
Anita Blake, tome 06 : Mortelle Seduction (The Killing Dance)
Anita Blake, tome 07 : Offrance Brulée (Burnt Offering)
Anita Blake, tome 08 : Lune Bleue (Blue Moon)
Anita Blake, tome 09 : Papillon d’Obsidienne (Obsidian Butterfly)
Anita Blake, tome 10 : Narcisse enchaîné (Narcissus in Chains)
Anita Blake, tome 11 : Péchés Céruléens (Cerulean Sins)
Anita Blake, tome 12 : Rêves d’Incube (Incubus Dreams)
Anita Blake, tome 13 : Micah (Micah and Strange candy)
Anita Blake, tome 14 : Danse Macabre (Danse Macabre)
Anita Blake, tome 15 : Arlequin (The Harlequin)
Anita Blake, tome 16 : Blood Noir
Anita Blake, tome 17 : Skin Trade
Anita Blake, tome 18 : Flirt
Anita Blake, tome 19 : Bullet
Anita Blake, tome 20 : Hit List

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :