Zombies Vs Licornes dirigé par J. Larbalestier & H. Black

30 Jan

Une anthologie de nouvelles proposée par Holly Black (Les chroniques de Spiderwick) et Justine Larbalestier (Menteuse). L’une est l’équipe des licornes et l’autre des zombies. On se dit directement que ces deux espèces n’ont rien en commun, que c’est même l’opposé de chacun. Mais ce sont les passions de ces deux auteurs qui ont décidé de réunir leurs écrivains préférés sur l’un des thèmes proposés.

On ne s’étonne pas de retrouver Carrie Ryan (La forêt des damnés) dans l’équipe des Zombies, ni même Scott Westerfeld (Uglies), je le suis d’y voir Cassandra Clare (Mortal Instruments). A ce niveau, je connais surtout ceux de l’équipe des Zombies alors que je ne suis clairement pas une fane des zombies ou de la littérature du genre (horreur).  Dans l’équipe des licornes, on peut retrouver Meg Cabot (Insatiable) et euh… d’autres gens !

Une introduction, nous met dans le bain avec une joute verbale très marrante entre J. Larbalestier et H. Black dont une intervention de Cherie Priest (qui malheureusement ne participe pas aux nouvelles du roman).

Le roman est découpé en chapitre « Licorne » puis « Zombie » et chacun a droit à son commentaire des leaders des deux camps, nous présentant l’histoire, sa vision de la chose, tout cela avec un gros grain d’humour.

La manière de parler des zombies ou des licornes est très variés. Pour ce dernier, j’avais peur d’avoir du gnangnan, nunuche, de l’eau de rose, des cœurs et des bisounours… hé bien pas du tout ! Une des premières nouvelles sur les licornes nous donne même une licorne espiègle, malicieuse et un peu sans honte avec ses « T’es vierge parce que t’es lesbienne, hein ?! ».

Rien que cette phrase montre qu’il y a beaucoup d’humour ! Dans chacune des nouvelles, même les plus zombifiantes ! Que même celles concentrées sur une licorne, il y a une touche de zombie ou de magie noir.

Côté zombie, si vous avez lu du Carrie Ryan, vous connaissez sa manière de vous faire haleter et stresser devant l’action et l’inévitable fin pour ses personnages. D’ ailleurs plusieurs auteurs aiment jouer à inventer l’histoire des zombies, une maladie, un gène déformé, etc.

A noter qu’il y a pas mal de nouvelles assez romantique même dans l’équipe Zombies.

Zombies contre Licornes propose des nouvelles de tout les genres. C’est agréable et les interventions avant chaque début de chapitre des deux auteures à l’instigation de cet ouvrage sont hilarant !

Publicités

5 Réponses to “Zombies Vs Licornes dirigé par J. Larbalestier & H. Black”

  1. Radicale 30 janvier 2012 à 19:32 #

    J’ai a-do-ré ! Alors, quelle team pour toi ? 😉

    • endorphinage 30 janvier 2012 à 22:49 #

      Dur choix… Ce n’est peut-être pas mon genre mais avec les auteurs qu’il y a eu, je dirais « Zombies » XD

  2. Gabrielle 31 janvier 2012 à 12:12 #

    Celui-là, il me le faut ! Tellement longtemps que je lorgne dessus… rien que le principe est à mourir de rire. ^^

    • endorphinage 31 janvier 2012 à 17:02 #

      C’était clairement une très bonne idée de sujet!
      J’espère que tu l’aimeras autant que moi (et que tu l’espères) XD

  3. Luthien 31 janvier 2012 à 21:17 #

    Ca a l’air plutôt drôle !
    C’est vrai que ce n’est pas deux sujets que l’on opposerait fréquemment !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :