Anita Blake, Le Cadavre Rieur de Laurell K. Hamilton

10 Sep

Savez-vous ce que c’est qu’une « chèvre blanche »? Eh bien, en jargon vaudou, c’est un doux euphémisme pour désigner la victime d’un sacrifice humain. Et quand ces types sont venus me demander de relever un mort de deux cents ans et des poussières, j’ai tout de suite compris ce que ça impliquait. Je veux bien égorger des poulets, un mouton, voire un buffle dans les cas désespérés… mais ça, non! Pas question… Mais je les ai envoyés promener, eux et leur chèque d’un million de dollars. L’ennui, c’est que tout le monde n’a pas mon sens moral. Que ces salauds vont bien dégoter quelqu’un pour faire le boulot. Qu’on va se retrouver avec un mort-vivant raide dingue, tout sauf végétarien, et semant la panique. Et que c’est encore la petite Anita qui va devoir se le coltiner! Comme si je n’avais pas déjà assez de problèmes avec les vampires…

A peine quelques semaines après les évènements qui ont eu lieu dans l’épisode précédent (cfr. Plaisirs Coupables), nous retrouvons, dans ce second tome, notre petite Anita avec son patron Bert visitant un client…

Ce second tome est plus ciblé sur les aptitudes premières d’Anita… être réanimatrice.
On découvre un peu mieux ses coéquipiers dans l’entreprise où elle travaille dont son mentor, Many.

Du coup, les vampires sont un peu mis de côté au profit des zombies et de la magie vaudou… dont la plus puissante praticienne de la région à qui Anita va demander de l’aide pour son enquête (une bien sanglante).

Un récit plus aventurier, du suspens, de l’action et des horreurs. Parce qu’ici, il y a plus de descriptions gores… celles des cadavres laissés par le(s) meurtrier(s) de ce volume par exemple.

On reste un peu sur notre faim à propos de sa relation avec le nouveau maître vampire de la ville… Jean-Claude (le ridicule ne tue pas). Ce dernier ne lâche pas l’affaire de la « servante humaine ».

Une héroïne prête à tirer à la moindre occasion, ne se laissant pas marcher dessus, à la répartie acerbe.
Un roman facile à lire, bourré de charmes (naturels et mystiques) dans la continuité du premier. L’auteure reste tout à fait plausible où elle permet l’interrogation des lois et des droits sur les zombies ou celles des vampires.

Une lecture commune organisée par Sookies (merci à elle) avec les avis de : 
Malorie57, Scor13, Novalis, Tchae, Chtitepuce, KassandraNastasia, Lou, PlatinegirlBlueverbena, Nane42, Aidoku, Melcouettes, Priline, Sookies

Anita Blake : Vampire Hunter Series

Anita Blake, tome 01 : Plaisirs Coupables (Guilty Pleasures)
Anita Blake, tome 02 : Le cadavre rieur (The laughting Corpse)
Anita Blake, tome 03 : Le Cirque des Damnés (Circus of the Damned)
Anita Blake, tome 04 : Lunatic Café (The Lunatic Café)
Anita Blake, tome 05 : Le Squelette Sanglant (Bloody Bones)
Anita Blake, tome 06 : Mortelle Seduction (The Killing Dance)
Anita Blake, tome 07 : Offrance Brulée (Burnt Offering)
Anita Blake, tome 08 : Lune Bleue (Blue Moon)
Anita Blake, tome 09 : Papillon d’Obsidienne (Obsidian Butterfly)
Anita Blake, tome 10 : Narcisse enchaîné (Narcissus in Chains)
Anita Blake, tome 11 : Péchés Céruléens (Cerulean Sins)
Anita Blake, tome 12 : Rêves d’Incube (Incubus Dreams)
Anita Blake, tome 13 : Micah (Micah and Strange candy)
Anita Blake, tome 14 : Danse Macabre (Danse Macabre)
Anita Blake, tome 15 : The Harlequin
Anita Blake, tome 16 : Blood Noir
Anita Blake, tome 17 : Skin Trade
Anita Blake, tome 18 : Flirt
Anita Blake, tome 19 : Bullet
Anita Blake, tome 20 : Hit List

Publicités

6 Réponses to “Anita Blake, Le Cadavre Rieur de Laurell K. Hamilton”

  1. Nastasia 10 septembre 2011 à 13:25 #

    Mon avis rejoint le tien sur ce tome que j’ai pris plaisir à relire. J’ai hâte de retrouver Jean Claude dans le prochain tome.

  2. blueverbena 10 septembre 2011 à 18:52 #

    Ouiiiii rendez nous Jean Claude !!!! Une chouette lecture pour moi aussi 😉

  3. mabiblio1988 11 septembre 2011 à 15:12 #

    C’est vrai que ce second tome est assez gore 🙂
    La fin est surprenante.

  4. Tchae 12 septembre 2011 à 15:06 #

    Effectivement les scène décrivant les corps m’ont particulièrement remuée, en particulier quand ça touche les enfants.
    Sinon, j’ai bien envie de connaître la suite. 🙂

  5. stephy21 15 septembre 2011 à 21:44 #

    je suis en train d’ecrire un article sur les 10 premiers tomes !!! j’adoreeeeeeeeeeee cette serie

  6. Kassandra 29 septembre 2011 à 19:47 #

    C’était un peu limite les scènes gores (surtout avant un repas >.<)

    Sinon je suis entièrement d'accord avec toi sur le fait que l'on reste sur sa faim dans la relation Anita / Jean-Claude. J'en veux plus ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :