Tag Archives: La cité des ténèbres

The Mortal Instruments, tome 4 : City of Fallen Angels de Cassandra Clare

5 Juin

 

The mortal Instruments, City of Fallen Angels Cassandra Clare 424 pages

Published April 5th 2011 by Margaret K. McElderry Books

The Mortal War is over, and Clary Fray is back home in New York, excited about all the possibilities before her. She’s training to become a Shadowhunter and to use her unique power. Her mother is getting married to the love of her life. Downworlders and Shadowhunters are at peace at last. And—most important of all—Clary can finally call Jace her boyfriend. But nothing comes without a price 

Le 4ième tome de la série “Mortal Instruments/La Cité des Ténèbres”. Il se lit, suite à l’avis de l’auteure, tout de même après la sorte de prologue, « The Infernal Devices ». (Il est vrai qu’on mentionne les personnages).

Sortie française le 7 juin 2012

Après une discussion sur Livraddict avec Alohomora-Vanessa, je me suis dit qu’il était temps de m’y remettre.

J’ai mis un certain temps à me décider… pour moi, la série se finissait avec le 3ème tome. D’ailleurs, on peut dire qu’avec City of Fallen Angels, nous entamons un nouveau cycle.

On retrouve très vite le ton « Cassandra Clare »… donnant plein d’humour à ses personnages.

Après les évènements de la première trilogie, l’esprit des personnages est à la fête avec les préparatifs du mariage de la mère de Clary.

L’auteure nous avait prévenue, bien qu’écrit à la 3ième personne, le livre ne se cantonne plus à suivre seulement « Jace » et « Clary » mais également son meilleur ami, Simon. Devenu vampire à part entière (sa capacité à vivre à la lumière du jour), il tente de continuer à vivre en tant qu’humain. Pas facile du tout, surtout quand on a des nouveaux pouvoirs qu’on ne sait pas utiliser et des ennemis inconnus. Cela donne une meilleure consistance au livre, un autre regard et une touche d’humour plus approfondie car Simon sera celui qui fera le plus rire. Bien qu’il fasse le jerk a sortir avec deux filles… si vous aviez déjà votre avis sur la question (Maia ? Isabelle ?), l’auteure vient mettre sa goutte qui peut clairement vous faire changer de camp ! D’ailleurs côté cœur, tous les personnages vont en patir… aucun ne sera heureux dans ce tome, les problèmes s’ajoutent et s’accumulent !

Première impression, il y a peu de moments Clary et Jace. Rien d’étonnant, Cassandra Clare aime les voir souffrir. Ca a du charme de les voir s’éloigner l’un de l’autre… même si ça rend Clary, un peu comme dans le tome 1, c’est-à-dire « celle à baffer ».

Des nouveaux personnages… une ancienne amie de Magnus, un ex de Maia, une « mère » démoniaque [que je me serais bien passé parce qu’on l’a cite beaucoup en littérature pour le moment], un mort en sursis… Assez de personnages qui gravitent autour des héros, apportant leur contribution à, finalement, chouette tome, plein de suspens et d’intrigue.

Après, j’avoue que je me demande (métaphoriquement parlant) pourquoi, l’auteure a continué cette série, surtout de cette manière. C’est un peu comme avoir une autre saga avec plusieurs livres qui font une partie de cette saga… ça pourrait n’avoir jamais de fin. Maintenant, il faut voir si cela reste passionnant ou si au contraire, on attend qu’une chose, que cela cesse !

Personnellement, j’aime beaucoup…

La cité des ténèbres : Le miroir mortel de Cassandra Clare

9 Août

Clary apprend que sa mère s’est, elle-même « ensorcelée » pour être dans le coma. Seul le sorcier qui l’a jeté peut l’effacer. Et ce dernier se trouve à Idris. Elle décide d’y aller par tous les moyens. Evidemment, ce ne sera pas chose facile et arrivé là bas, elle aura encore bien des bâtons dans les roues.

[SPOILER DES PREMIERS TOMES]

On arrive donc finalement au dernier acte. On y rencontre des chasseurs d’ombres, de nouveaux personnages comme Sébastien, venant de France.

J’adore le « préjugé » du garçon convenable qui connaît bien l’étiquette parce qu’il vient de France.
Ca me fait toujours rire ce que pensent les américains (ou asiatiques) sur les pays européens.

C’est bien que Clary n’en fasse qu’à sa tête, ça donne beaucoup d’action… je me suis dit qu’elle n’apprenait pas de ses fautes et ça m’énervait mais bon… ça donnait lieu à des moments cocasses et des éléments important pour l’histoire alors je lui ai pardonné.

Dans le tome deux, l’amour entre frère et sœur m’avait fait énormément penser à Angel Sanctuary (de Kaori Yuki)… Justement dans ce volume l’auteure en fait un petit clin d’œil puisqu’elle le mentionne. Sauf qu’ici, cette histoire se finit bien.
De même que les ailes de l’ange constellé d’œils… tout comme l’ange, Sandalphon.

J’ai pensé également à Harry Potter pendant la lecture… Lorsque le grand méchant de l’histoire, Valentin, annonce que ceux qui le rejoindront devront porter SA rune pour dire qu’ils lui appartiennent… Les mangemorts, ça vous parle ?

Beaucoup de réponses dans ce tome, une action omniprésente, des moments émouvants…

Une belle « fin » …

…Enfin… une préquel de cette série est en cours sous le nom «The Infernal Devices», dont le premier volume «The Clockwork Angel» sort à la fin de ce mois-ci aux USA.
Du coup, cette trilogie ne l’est plus car elle a écrit une suite au « Le miroir mortel », « City of fallen angels » sous le regard de Simon… le meilleur ami de Clary.

L’auteure précise quand même qu’il est conseillé de lire d’abord la préquel avant ce 4ième tome.

Les droits pour faire un film ont été acheté et le scénario finit…
on verra si cela se concrétise…

En tout cas, très chouette roman plein de rebondissements, écrit par un auteur des plus agréable!

The mortal instruments Series
La cité des ténèbres : City of bones (La coupe mortelle)
La cité des ténèbres : City of ashes (l’épée mortelle)
La cité des ténèbres : City of glass (Le miroir mortel)
La cité des ténèbres : City of fallen angels

La cité des ténèbres de Cassandra Clare

5 Août

Ou son nom original, et bien plus en accord avec l’histoire du livre, «The mortal Instruments Trilogy ».
Comme son nom anglophone le fait remarquer, c’est une trilogie. Chaque volume a un point centrale, celui d’avoir affaire à un instrument mortel ; la coupe, l’épée et le miroir.
Bien qu’en lisant l’histoire, on oublie un peu ces éléments.

En pleine lecture du 3ième tome, je poste mes impressions des deux premiers tomes (sans aucun spoiler pouvant dévoiler le second, ni même le premier)

J’ai commencé ces livres parce qu’on me les avait prêté. Toujours dans cette mouvance de fantasy, magie et autres sciences fictions, cette trilogie nous invite dans un nouveau genre de monde… Le nôtre.

Mais pas tout à fait, puisqu’il cache derrière des marques, des humains qui se battent contre les démons qui tentent de vivre sur terre, là où leur garde manger serait toujours bien rempli.

C’est là que nous retrouvons Clary. Jeune fille de 16 ans, elle se retrouve dans un café avec son meilleur ami Simon quand son regard est attiré par un beau jeune homme poursuivit par 3 personnes tenant des couteaux.

Inquiète, elle les suit. Mais trop tard, ce jeune homme est tué par ces 3 adolescents, qui s’avèrent être des Chasseurs d’Ombre, c’est-à-dire des tueurs de démons, d’être de la nuit ou de l’obscurité.

Clary va apprendre par cette rencontre que toute sa vie, on lui avait caché beaucoup de choses.

On retrouvera plusieurs genres d’espèce connues de tous, vampires, loups-garous parfois avec des noms, des termes différents.
Il faut bien s’imprégner de l’idée de marque. Car ces chasseurs sont humains ! Mais grâce à des marques, des runes, qu’ils font sur leur corps, ils obtiennent des pouvoirs (pour un laps de temps indéterminé) qui leur confèrent forces, guérison ou autres.

J’ai trouvé l’écriture détaillée mais en bien. C’est-à-dire que Cassandra Clare est imaginative, elle vous fait de ces comparaisons qui vous donnent l’impression de tout comprendre, de tout voir, d’être présent lors des faits.

Il y a beaucoup d’actions également, ce qui fait qu’on s’ennuie peu, voir pas du tout=). Il m’a été difficile de lâcher parfois le livre à certain moment clé de l’histoire.

Nous rencontrons plusieurs personnages, l’auteure les a bien caractérisées. J’ai évidemment un penchant pour Jace (à prononcer à l’anglaise), il utilise souvent le sarcasme pour parler, à toujours l’air indifférent, que se soit aux sentiments ou ce que pensent les autres, il n’aime pas beaucoup non plus faire ce qu’on lui demande.

Puis j’aime bien Alec, cet indécis, amoureux de Jace mais il ne l’avouera jamais (ou presque).

Isabelle, la sœur d’Alec semble un peu comme la déesse guerrière, la fille idolâtrée dans les campus.

Clary apprend à se connaître également avec les révélations qu’elle va avoir. Comme elle le dit si bien, il lui manquait quelque chose et elle va le trouver, ce qui va chambouler complètement sa vie, son monde. A part Simon, on lui connait peu d’amis, à part ceux de Simon qu’elle prend pour des idiots.

Un chouette roman jeunesse, une écriture fluide, une atmosphère palpitante, un monde étrange, vraiment de quoi faire une très bonne trilogie !

The mortal instruments Series
La cité des ténèbres : City of bones (La coupe mortelle)
La cité des ténèbres : City of ashes (l’épée mortelle)
La cité des ténèbres : City of glass (Le miroir mortel)
La cité des ténèbres : City of fallen angels