L’apprenti assassin de Robin Hobb

15 Nov

Au royaume des six Duchés, le prince Chevalerie, de la famille régnante des Loinvoyant – par tradition, le nom des seigneurs doit modeler leur caractère- décide de renoncer à son ambition de devenir roi-servant en apprenant l’existence de Fitz, son fils illégitime. Le jeune bâtard grandit à Castelcerf, sous l’égide du maître d’écurie Burrich. Mais le roi Subtil impose bientôt que FITZ reçoive, malgré sa condition, une éducation princière. L’ enfant découvrira vite que le véritable dessein du monarque est autre : faire de lui un assassin royal. Et tandis que les attaques des pirates rouges mettent en péril la contrée, Fitz va constater à chaque instant que sa vie ne tient qu’à un fil : celui de sa lame…

J’ai tellement entendu parler de cette écrivaine (oui, c’est une femme) de fantasy qu’un jour, je me devais de prendre au moins un de ces ouvrages… au final, c’est plutôt toute la série qui m’est tombé dessus dans une brocante ! Cette saga qui commence avec « l’assassin royal » compte 13 tomes… mais s’intègre au milieu, la série « les aventuriers de la mer » (9 tomes) et ainsi de suite. Mais il semble que ces deux sagas soient les plus belles donc je pense que je me limiterais à celles-ci.

Pas le temps de soufflé qu’on commence rapidement par l’introduction du personnage principal, Fitz. Batard du prince, Chevalerie, il fût emmené à 6 ans auprès du roi qui décida de le garder à l’œil en lui permettant d’avoir une bonne éducation pendant que la nuit, un maître lui apprenait l’art de tuer.

Nous suivons 9 ans de sa vie au château de Castelcerf. Sans réel attache que ce soit Burich, le maître chiens ou auprès de la famille royal. Il détient un pouvoir naturel, Le Vif qui semble être un sujet tabou mais qui lui permet de se lier, entre autre aux chiens. Le pouvoir contraire au Vif est l’Art dont l’apprentissage est réservé à la royauté.

Fitz est vraiment attachant. Il nous raconte comment il vit (survit) à sa condition un peu spécial dans ce château, il mûrit à travers diverses épreuves, son entrainement d’assassin, l’amène à voir au-delà, à surveiller les détails de ce qu’il voit sans pour autant qu’il accepte de tuer sans état d’âme.

Autours de son histoire qu’il nous conte gravite plusieurs personnages, tous plus intriguant, attachant ou insolant. Robin Hobb écrit tellement remarquablement bien que malgré que le roman soit à la première personne, les lieux, les personnages, les évènements sont très bien détaillés ! Pas de lourdeur pour autant !
Pour le moment, j’ai un coup de cœur pour « Le fou » du roi, un être énigmatique qui parle en phrase cachée.

En plus de son évolution, l’action reste présente entre autre suite aux attaques des pirates rouges… dont j’espère en savoir plus dans les tomes suivants ! Un tome au final CAPTIVANT!

Assassin Royal Series
L’Assassin Royal, tome 01 : L’Apprenti assassin
L’Assassin Royal, tome 02 : L’Assassin du Roi
L’Assassin Royal, tome 03 : La Nef du crépuscule
L’Assassin Royal, tome 04 : Le Poison de la vengeance
L’Assassin Royal, tome 05 : La Voie magique
L’Assassin Royal, tome 06 : La Reine solitaire

 

Publicités

Une Réponse to “L’apprenti assassin de Robin Hobb”

  1. Luthien 16 novembre 2011 à 12:52 #

    Une série que je pense commencer prochainement. 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :