Le faire ou mourir de Claire-Lise Marguier

16 Oct

La 13ième Masse critique de Babelio m’a permis de voir de plus près le roman « Le faire ou mourir » paru aux éditions Le Rouergue (Collection DoAdo).
Ce qui me donne la chance de découvrir un éditeur inconnu (pour moi) mais également l’auteure, jeune française de Toulouse dont c’est le premier roman.

J’aime beaucoup la couverture, je pense qu’elle représente à merveille, le personnage de Dam Decarro : piercé, les cheveux colorés noirs, le surplus de maquillage aux yeux, le pull rayé… Le méga préjugé d’un gothique, de sa déprime, de ses vêtements, de ses scarifications et de ses fréquentations. Il y a un peu de ça dans ce roman.

J’adore les livres pour adolescents, la manière pas prise de tête de parler de sujet parfois important et sérieux.
Ici, le personnage fait face à l’incompréhension, l’hostilité qu’à sa famille, son entourage et même les autres élèves de son école devant lui.
C’est un gosse extrêmement sensible, un peu perdu qui ne sait pas où est sa place. Dès lors quand une bande d’amis lui vient en aide et que leur leader, Samy prend soin de lui, le pousse à s’épanouir, il découvre l’amour pour une personne de même sexe. Pas parce qu’il est homosexuel, juste qu’il va là où on fait attention à lui.

Au niveau du texte, il est continu, aucune pause, Dam raconte, à la manière d’un journal intime, les faits et ses pensées. Il se lit donc d’une traite, pas la peine de s’arrêter, aucun chapitre, juste des paragraphes où on suit ce personnage à fleur de peau.

Pas très difficile à faire… une centaine de page.

Le ton est tellement mélancolique qu’on ne peut qu’être proche de Dam et de sa maltraitance (même psychologique), de son amour disproportionné avec cette nouvelle bande à laquelle il s’accroche comme une bouée de sauvetage.

Faire l’amour avec Samy ou mourir… Le faire ou mourir, le titre du roman. L’auteur montre ces deux possibilités, « que se passera-t-il si nous le faisons ? » « Et si nous ne le faisons pas ? ». Cela amène à une fin alternative, une poignante qui nous amène au bord des larmes et une autre, plus optimiste qui nous ouvre une porte de bonheur.

Ce n’est pas juste un roman pour adolescent. Ce livre voit juste, est fort en émotion et pousse à voir au-delà des apparences. Attendez-vous à en être chamboulé.

 Merci encore à l’éditeur Le Rouergue et à Babelio!!!

Publicités

4 Réponses to “Le faire ou mourir de Claire-Lise Marguier”

  1. Luthien 16 octobre 2011 à 08:50 #

    Ca, c’est un roman qui me plaira ! Merci pour la découverte. ^_^

  2. Radicale 16 octobre 2011 à 09:41 #

    Marrant je l’ai eu aussi par Babelio et je viens de poster mon billet 🙂
    Une excellente lecture pour moi aussi !

  3. fleurdusoleil 16 octobre 2011 à 12:52 #

    Je ne suis pas très fan de la littérature jeunesse, mais ce roman m’interpelle. D’ailleurs il faisait parti de ma sélection de Masse Critique. Ton avis me conforte, je le note dans mes intentions de lecture. Merci de ce partage.

  4. Archessia 19 octobre 2011 à 19:52 #

    Vu les avis unanimes et on ne peut plus positifs sur ce titre, faut vraiment que je me le prenne *_* Si il fait pleurer, c’est encore mieux. J’aime quand les livres me font pleurer *maso*

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :