Les vampires de Manhattan de Mélissa de la Cruz

13 Oct

Il n’y a pas plus glamour que Mimi et son frère Jack au lycée ultra chic Duchesne, à New York. Snobs et branchés, ils forment avec leurs amis un club très sélect. Theodora, qui est plus vintage que Prado, n’est pourtant pas insensible au charme du très sexy Jack. Pourquoi un garçon si populaire s’intéresse-t-il soudain à elle ? Quel rapport avec Aggie, une élève retrouvée morte, vidée de son sang ? Theodora est déterminée à le découvrir quand apparaît sur sa peau un entrelacs de veines bleutées qui lui glace le sang. Elle non plus n’est pas une fille
tout à fait comme les autres…

Cela fait longtemps que je n’ai plus lu cette série… et en prime, je me suis arrêté au tome 4. Comme je viens d’acheter la suite (et qu’il semble cette fois que la série comptera 7 tomes), je me dis qu’une petite relecture s’imposait.

A l’époque, j’ai beaucoup résisté à l’achat de ce premier roman. Une fois mon cerveau retourné par une amie, je me suis lancée. Et je n’ai absolument pas regretté ! C’est facile à lire, accrocheur, des personnages émouvants et une communauté pleine de secret…

Le livre commence par un rappel de la naissance de l’Amérique, la fuite d’Européens en manque de nourriture et de travail, transporté sur le Mayflower vers ce qui va être la future colonie Plymouth. L’histoire est ainsi parsemée de page d’un journal intime d’une femme faisant partie de ces pèlerins. Mais cela se concorde avec les évènements du présent où un danger du passé les menaces.

De nos jours, nous suivons la jeune Théodora. Bien qu’elle soit d’une famille honorable et suit des cours dans une prestigieuse école, elle et sa grand-mère sont sans sous.

Chaque chapitre suit un personnage, Théodora est la principale mais il arrive d’avoir le point de vue de Bliss, la jeune nouvelle sous la coupe de Mimi Force, de cette dernière également, la reine des abeilles.

Ce qui donne quelques palpitations pour certains chapitres où on arrive à un cliffhanger… allez-y pour résister à aller voir 2-3 chapitres plus loin !

Souvent dans les romans plus adolescents, les auteurs se permettent plus d’imagination et des changements sur les mythes. Ici, le vampire est appelé un Sang-Bleu, ce qui peut être interprété comme personne de noblesse, cela amène évidemment à une autre mythologie vampirique, surtout quand celle-ci semble être lié aux anges.  Un mélange surprenant mais très enrichissant.

Un livre captivant jusqu’au bout… Une fin qui appelle à avoir le second tome directement en main, une mythologie recherchée, une vrai ballade à Manhattan… tout cela affublé d’un peu de littérature chic-lit et des marques les plus prestigieuses.

Blue Bloods Series

Les vampires de Manhattan, tome 01 : Les vampires de Manhattan
Les vampires de Manhattan, tome 02 :  Les Sang-Bleu
Les vampires de Manhattan, tome 03 : Les Sang-d’Argent
Les vampires de Manhattan, tome 04 :  Le baiser du vampire

Les vampires de Manhattan, tome 05 : Le secret de l’ange
Les vampires de Manhatten, tome 05.2 : Bloody Valentine
Les vampires de Manhattan, tome 06 : La promesse des immortels

Publicités

2 Réponses to “Les vampires de Manhattan de Mélissa de la Cruz”

  1. Luthien 14 octobre 2011 à 08:09 #

    Je note cette série alors ! 🙂 Ta chronique donne envie de la découvrir !

    • endorphinage 14 octobre 2011 à 19:52 #

      lance toi! J’ai longtemps hésité mais au final, j’ai tellement adoré… en plus, mnt, il existe les formats « poche »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :