Leïlan de Magali Ségura

13 Sep

Il est un royaume mystérieux que l’on nomme Leïlan, le pays des Illusions. Depuis qu’un drame affreux a frappé la famille royale, ses frontières sont fermées et son peuple est opprimé par l’infâme duc Korta. Une rencontre pourrait tout changer : celle d’un jeune messager, Axel, et d’une envoûtante jeune fille aux yeux bleus… Mais un secret entouré de sorcellerie les sépare, un destin tragique qui empêche l’espoir de renaître. Pourtant, au royaume des illusions, les apparences sont trompeuses car un justicier insaisissable met les hommes du duc en échec. Qui est ce héros dont l’identité secrète est jalousement défendue ? Quelle est cette étonnante compagnie qui partage ses exploits ? Une chose est sûre : tout comme eux, vous tomberez amoureux des yeux de Leïlan.

Bragelonne a renouvelé son action de « 10 ans, 10 € ». Un bon moment pour découvrir des auteurs et des livres qui en valent la peine. Si, si, vraiment !

Leïlan fût donc une très bonne découverte comme Ayesha, il y a quelques mois.

Leïlan est sorti d’abord en trois livres chez Milady ; « les yeux de Leïlan », «Pour Eloïse » et « Une nuit sans lune » pour finalement avoir droit à une version intégrale auprès de Bragelonne qui a en prime, ajouté la nouvelle « A Chloé » (découvert dans une anthologie de chez Fleuve Noir).

Quant à Magali Ségura, elle est une auteure française de fantasy qui a écrit quelques nouvelles en plus de sa trilogie sur Leïlan.

Leïlan est un pays en proie à un genre de Robin des bois (c’est clairement la première comparaison qui me vient), le Masque. En proie car le roi, bien trop triste d’avoir perdu sa femme, il y a 17 ans, a laissé son royaume gouverné par le duc d’Alekant. Ce dernier pour garder sa place et prendre le plus de pouvoir possible, incrimine le Masque des temps durs que vit le peuple et la noblesse (surtout la noblesse).
Mais la rébellion du peuple guète et la venue incognito d’un prince du royaume voisin, Pandème vivant sous la protection des 3 Fées va peut-être les aider à vaincre le Duc, c’est en tout cas la rencontre de ce prince, Axel et du Masque qui nous l’apprendra.

Encore une magnifique histoire style «de  cape et d’épée ». Un combat entre le gouverneur du royaume et son peuple auquel on retrouve à sa tête, le Masque, une jeune fille prête à tout pour les libérer.

J’ai donc comparé ça un peu à un Robin des Bois mais je pense que c’est une base classique… un despote qui gouverne, une personne (ici, une élue) qui tente de sauver le pays. Autre ressemblance, mais bien plus légère, ce sont certains compagnons du Masque mais j’ai pris cela plus comme un clin d’œil de l’auteur.

L’auteur donne beaucoup d’humour à son histoire comme l’interaction d’Axel et de son cheval, Niss qui a le don de faire rire à chaque fois. Une jolie complicité existe entre eux.

J’avais peur de me lasser à certains moments mais pas du tout, chaque chapitre apporte son aventure et son action.

Les personnages sont des plus attachants, Axel qui est messager du roi de Pandème se retrouve pour les beaux yeux d’une fille et par l’envie d’aventure dans l’équipe du Masque pour protéger la population de Leïlan. Il est dès lors partager entre son devoir royal et son amour pour une femme.

Cette dernière nommée Vic se montre pleine de courage et de force pour atteindre son but… bien caché au début de l’histoire. Elle est accompagnée par son mentor, Jerry. Un être un peu particulier qui peut changer de forme animale. Sa haine à l’arrivé d’Axel est des plus tordante.

Mon seul reproche est peut-être l’amour trop « Disneyein » entre Axel et Vic. Mais on mettra la faute aux Trois Fées…

[Les Trois Fées s’apparentent à une religion mais cela reste plus une croyance qu’à une méthode de vie pour des gens.]

Leïlan et Pandème ne sont pas les seuls pays (et peuplade) que l’on va découvrir et chaque aventure, chaque évènement aussi petit soit-il, aura au final son importance.

En tout cas une belle aventure, si vous aimez les intrigues, les combats (épée ou pas) et Robin des bois (oui, j’en fais une belle similitude même si on ne peut pas comparer plus loin que ça les deux histoires), ce livre est fait pour vous !

Publicités

2 Réponses to “Leïlan de Magali Ségura”

  1. Luthien 14 septembre 2011 à 11:03 #

    J’avais hésite à le prendre lors de cette opération. A une prochaine occasion. ^^

    • endorphinage 14 septembre 2011 à 11:27 #

      Je ne pense pas que cette opération soit finie mais si tu peux, je te conseille vraiment de le lire^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :