Savior de Benjamin

8 Août

Nous sommes dans un monde où les comportements sont basés sur le désir de sexe et d’argent. Un monde imaginé bien sûr… Soudain, un horrible virus contamine l’humanité et transforme les gens en zombies. Des zombies qui aban- donnent leur agressivité et ne pensent qu’à danser. Insoutenable ! Heureusement, le sauveur est là, avec ses pouvoirs. Tout va-t-il rentrer dans l’ordre ?…
Dès la première des trois histoires de ce recueil, le ton est donné. Humour noir sur fond d’images aux couleurs cataclysmiques. Ce n’est pas pour rien que l’un des romans de Benjamin s’intitule «Où allons-nous ?»…

Savior est la 4ième et le dernier album de Benjamin sorti en France. Benjamin qui n’est jamais content de ses travaux, en a profité pour remanier totalement ce livre pour sa sortie française.

Ici, il nous présente trois histoires.
La première (« The guitar from heaven ») est celle d’un ange qui tombe du ciel. Il découvre l’horreur de vivre sur terre avec les infâmes humains. Dans sa main, une guitare qui ne le quitte pas.
Une histoire plus proche de la métaphore que du récit fantastique, elle n’en reste pas moins ma préférée de l’ouvrage. Comment voir du bon en l’être humain lorsque ce dernier ne fait que détruire. On remarque également que cet ouvrage est sans doute un des plus flashy ! Un gros chapitre dans les tons trèèès rose.
La deuxième histoire est sortie au Japon dans un recueil avec d’autres artistes.
Quant à la troisième, voilà un récit inédit.

Chacun critique la société à sa manière. Je trouve qu’il y a une bonne place également à l’amour (je trouve Benjamin fort romantique^^’ – fleur bleu presque…).

J’ai toujours un peu de mal à apprécier la mise en page du texte et le texte en soit qui reste fort, si pas « poétique », très « romancé ».

Après, il y a des bonus habituels avec des illustrations et leur explication, il raconte aussi son aventure à faire un premier clip pour Jena Lee, une interview, quelques images de lui-même, etc.

Très contente de cette sortie, un autre bijou de la part de Benjamin et de son éditeur français, Xiao Pan.

[Des héros de comics américains… lui qui n’en a jamais lu]

Publicités

Une Réponse to “Savior de Benjamin”

  1. Luthien 9 août 2011 à 13:26 #

    Oh il faut que je le lise celui-ci !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :