Vérité première de Dawn Cook

20 Juil

Alissa ne croyait pas à la magie. Son père lui parlait d’une Forteresse légendaire, où des Gardiens apprenaient la magie auprès de Maîtres énigmatiques… mais ce n’étaient que des histoires, rien de plus. Pourtant, maintenant que son père est mort, sa mère est convaincue qu’Alissa a hérité de ses dons magiques, et qu’elle doit se rendre dans le seul lieu où ses talents se révéleront : la mystérieuse Forteresse ! Mais le voyage ne sera pas solitaire, car Alissa rencontre un musicien ambulant qui détient une carte dont elle a grand besoin pour arriver à destination avant que les neiges l’en empêchent. Elle n’est pas sûre de pouvoir se fier à ce garçon, mais elle n’a pas le choix, si elle veut mettre la main sur le grimoire de pouvoir : la Vérité Première…

Acheter par pure curiosité, je suis assez déçue de ce premier tome.

Il commence assez bizarrement mais en pleine action puisque l’héroïne, Alissa se voit envoyer par sa mère à la Forteresse pour y apprendre la magie, sans aucune explication. La magie reste pour elle, une légende, une histoire que lui racontait son père. Mais sans recours, elle commence son pèlerinage ou elle rencontre Strell, un jeune garçon qui a perdu toute sa famille.

Partie encore intéressant de l’intrigue du livre où on apprend quelques éléments sur ce qui se passe.

Quand les deux protagonistes arrivent à la Forteresse avec beaucoup de facilité.
Ils rencontrent un adversaire de taille, Bailic mais ils vont vivre ensemble dans un genre de « parfaire harmonie ».

De quoi tomber endormi. C’est lent, extrêmement lent. C’est vers le final que les actions s’enchainent et qu’un regain d’intérêt se fait sentir.

Les personnages sont banaux, entre une Alissa, énervante à souhait, qui n’écoute jamais ce qu’on dit et un Strell qui semble être un faible quoiqu’on en dise et un méchant jaloux de son ancien meilleur ami (décédé) suite à une histoire de cul et un Maître, presque inexistant. Pas la moindre possibilité de s’accrocher pour continuer ce livre et l’apprécier.

Mon ressenti et que je m’en suis vite lassé. C’est dommage mais je ne pense pas continuer.

Publicités

2 Réponses to “Vérité première de Dawn Cook”

  1. Luthien 20 juillet 2011 à 10:33 #

    Je passe pour ce livre. Je n’aime pas ne pas avoir d’explication sur certaines actions.

    • endorphinage 20 juillet 2011 à 19:04 #

      encore maintenant, j’en garde un mauvais souvenir =.=

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :