L’heure de l’ange d’Anne Rice

16 Juin

Lucky, Toby ou encore Tommy… son nom importe peu. L’important, c’est sa discrétion, son professionnalisme, sa compétence à exécuter froidement les
cibles qu’on lui désigne. Après un contrat particulièrement éprouvant, Lucky est abordé par un mystérieux inconnu, un certain Malchiah. Ce Malchiah sait tout de lui, dispose de pouvoirs stupéfiants, et prétend être son ange gardien. Il lui offre de racheter ses crimes en sauvant des vies plutôt que de les prendre, et d’aider une famille juive au Moyen Âge accusée de meurtres rituels.
Est-ce un ange, un rêve ou un cauchemar ?

J’avais bien entamé ce roman, il y a plusieurs mois pour le laisser au final de côté, à moitié lu et à moitié déçue.

Si Anne Rice est célèbre pour ses œuvres sur les vampires et les sorcières, elle a aussi tenté l’aventure avec Jesus Christ et plus récemment les anges.

La religion a toujours été un thème récurrent dans ses œuvres mais malgré les propres croyances de l’auteure, elle ouvre toujours de nouvelles perspectives et ne se cantonne pas à ce que l’église dicte.

Tout ça pour dire que dans ce tome, de la religion, on va en manger !

Nous suivons Toby, un tueur à gage… qui se repenti et va aider son ange gardien à faire ses missions (parce que les anges, ils en sont pas capable…)

On peut dire que le livre est divisé en deux parties. La première est celle de Toby avec son passé, comment il est ce qu’il est aujourd’hui et sa croyance en Dieu. La seconde est celle où il va aider (ou plutôt faire tout son boulot) Malchiah, son ange gardien dans une mission. Il voyagera donc dans le temps pour se retrouver en pleine période moyenâgeuse où les juifs sont mal-perçu et persécuter.

L’écriture est des plus agréables, c’est facile (en tout cas, par rapport à ces autres œuvres) et détaillé… Vous serez tout sur l’architecture d’une hacienda ! Mais sinon on parle vraiment beaucoup trop de religion, de l’histoire des catholiques ou des juifs, des persécutions de l’église, ce genre de chose. Et du coup, j’ai vraiment saturé sur le sujet.

Pourtant, si on passe ce (énorme) détail, le scénario est plutôt captivant ! On se rend bien compte qu’Anne Rice s’est documentée à fond sur les sujets qu’elle expose.

Mais au niveau des personnages à part Toby qui a droit à sa biographie, les autres personnages restent très secondaires et peuvent être largement oublié. Il raconte leur problème, Toby tente de les résoudre mais je ne vois pas en quoi, cela les a liés dans une amitié à toute épreuve. Soit.

De plus, il n’y a pas vraiment d’ange dans l’histoire, bien que le livre et même le nom de la saga « the song of seraphin » tente de dire le contraire.

Un premier tome qui donne un goût de trop peu. Sans aucun doute, un tome d’introduction, à voir par la suite.

Publicités

4 Réponses to “L’heure de l’ange d’Anne Rice”

  1. Luthien 16 juin 2011 à 19:49 #

    Je n’ai encore jamais lu de livre de cet auteur.
    Celui-ci me tente bien. ^^

    • endorphinage 16 juin 2011 à 21:11 #

      Pour connaître Anne Rice, je pense quand même qu’un de ses romans vampiriques serait mieux! ^___^

  2. howuburlesque 17 juin 2011 à 09:28 #

    Bouap Perso j’avoue que aç me tente pas des masses déjà la série des vampires était très irrégulière et je n »ai finalement pas dépassé le tome 3

    • endorphinage 17 juin 2011 à 10:40 #

      Honte à toi! Mais bon, tout le monde peut pas aimer… mais si tu n’as pas aimé sa série vampiriques, c’était peut être du au style d’écriture? et franchement ici, ça n’a rien à voir du tout!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :