Les bannis et les proscrits : le feu de la sor’cière de James Clemens

18 Mar

Par une nuit fatale, dans le merveilleux pays d’Alasea frappé par une malédiction, trois mages firent un ultime acte de résistance, sacrifiant tout dans l’espoir de préserver le bien. Cinq cents ans plus tard, au jour anniversaire de cette nuit sinistre, une petite fille hérite d’un pouvoir perdu depuis longtemps. Mais avant qu’elle puisse comprendre son terrible don, le Seigneur Noir lance ses monstres ailés pour la capturer et lui rapporter la magie embryonnaire qu’elle détient. Fuyant les hordes des ténèbres. Elena est précipitée vers une issue terrible… et vers la compagnie d’alliés inattendus. Formant avec eux une bande de parias et de hors-la-loi, elle va tenter de combattre les forces implacables du mal et de secourir un empire autrefois glorieux…

Cette saga m’était complètement inconnue, de même que l’auteur.

Ce premier tome est plutôt sympa, pas transcendant mais assez bien pour m’avoir permis de le lire facilement sans cette envie d’arrêter.

Il y a plusieurs personnages qui se retrouveront seulement à la fin du livre. Mais le livre est découpé de tel sorte qu’à un moment clé, on est coupé pour passer à une autre partie vers un autre groupe de personnages. Si c’est intéressant d’avoir les motivations de chacun pour une fameuse quête, c’est chiant cette retombé d’adrénaline. Ce qu’on pardonne toujours à un premier livre dit de présentation.

J’ai un peu de mal avec l’âge d’Elena, la sor’cière, du coup ses réactions à ce qui lui arrive m’exaspèrent. Mais elle est entourée d’une gamme de protagonistes bien divers, chacun avec un caractère bien différent, des capacités propres à leur peuple, etc.

J’ai été un peu choqué des descriptions de mort (cheval + faucon). Il semble que ce genre d’évènement réjouisse l’auteur.

L’auteur est une plume facile à lire, malgré toute l’action, le fait de se retrouver dans un labyrinthe sous terre (qu’est-ce que j’ai horreur de ce genre d’endroit), de jolies descriptions dans ce nouveau monde, etc.

Malgré quelque longueur, à la fin du roman, on se dit qu’on peut sans problème continuer… Il semble compter 5 tomes et j’ai trouvé l’intrigue assez sympa pour poursuivre.

Publicités

5 Réponses to “Les bannis et les proscrits : le feu de la sor’cière de James Clemens”

  1. Ankya 19 mars 2011 à 22:26 #

    Je l’avais lu à sa sortie chez Bragelone, il y a longtemps donc, j’ai le tome 2 dans ma PAL mais… je ne me souviens quasiment pas du tome 1… j’avais apprécié ma lecture mais à priori sans plus puisque je n’ai en souvenir que le début…

    • endorphinage 20 mars 2011 à 11:20 #

      arf… quelque part, ça ne m’étonne pas! j’espère que le 2ième donnera assez d’indication pour pas être perdue^^’

  2. Luthien 20 mars 2011 à 20:07 #

    Je dois avoir ce livre quelque part chez moi, je tenterai de le lire. ^-^

  3. Alexiel 21 mars 2011 à 12:39 #

    J’ai acheté ce livre l’an dernier. J’en avais tellement entendu parler en bien depuis sa sortie, mais je l’ai toujours pas lu. xD (en même temps vu la gueule de ma PAL j’ai de quoi faire ^^ »)

    Bon bah j’espère que le tome 2 te passionnera un peu plus. En général dans les séries le tome 1 met en place les éléments et souffre de longueur à cause de ça.

  4. Luna 8 juillet 2011 à 10:10 #

    J’ai beaucoup apprécié ce premier tome : c’est totalement le genre de fantasy « traditionnelle » que j’affectionne. C’est simple, sans chichis, bien écrit et assez drôle… sans compter que la fin du tome nous laisse entrapercevoir de belles aventures !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :