Cygne noir, reine des ronces de Richelle Mead

3 Mar

Eugénie est devenue reine des Terre-de-Daléa. Mais ça n’a rien d’une vie de château. Son royaume est en ruine, tout comme sa vie sentimentale… Et il y a toujours cette prophétie qui annonce que son premier né détruira l’humanité. Pour l’heure Eugénie s’inquiète. Des jeunes filles sont enlevées en Outremonde et tous s’en contrefichent y compris les hommes de sa vie. Qu’est-ce que ça cache ?

Complètement dans le trip d’avoir la suite, j’ai continué avec ce second tome du Cygne Noir… au risque d’attendre un bout de temps le troisième tome (qui sort en mars 2011 outre atlantique).

J’ai adoré ce tome !

Déjà, on débute en apprenant plus de choses sur l’Outremonde ! Ce que j’ai beaucoup apprécié ! Entre la vie que mène la population (et leur problème dû au royaume transformé), les responsabilités d’Eugénie en tant que reine, il y avait de quoi admirer ce monde nouveau. A ce niveau-là, j’ai vraiment cru lire de la fantasy. Et ce n’était pas pour me déplaire.

Quant aux personnages, Eugénie se sent de plus en plus attiré par ce royaume, elle se sent concerné par ses villageois, par ce qui l’entoure. Ses sentiments envers l’Outremonde change, une maturité en elle nait.

On retrouve les personnages du premier tome, plus fouillé pour certain, délaissé pour les autres. Eugénie se retrouve avec une petite troupe de serviteur pour l’aider dans sa vie de reine.

Ce qui est comique avec Kiyo, c’est qu’il a exactement réagi comme je pensais lors du premier tome… Déjà quand il voyait Eugénie, c’était une baise et puis on ne le voyait plus… et un problème survient, un conflit entre lui et Eugénie et vlan, cassage. C’était obligé, ça marche comme ça avec les trios amoureux.

Oui, trio car il ne faut pas oublier Dorian, un peu plus sérieux dans ce tome dû aux évènements, mais il a toujours une blague sous la manche. Puis surtout, il a les bonnes réactions (à mon sens).

Les actions sont fort présentes, les liens avec chaque évènement se font pas à pas. Plusieurs questions se posent, trouvent leur réponse mais pas toutes… Ce tome se finit sur les chardons ardents !

Par contre, c’est toujours un peu dommage de se douter (un peu trop) où va nous mener l’auteur mais les interactions avec les personnages font que j’ai malgré tout bien accroché.

Mais sinon, un second tome bien meilleur que le premier, plus envoutant et intriguant !

Cygne Noir Saga
Cygne Noir, tome 01 : Fille de l’orage
Cygne Noir, tome 02 : Reine des ronces
Cygne Noir, tome 03 : Le sacre de fer

Publicités

4 Réponses to “Cygne noir, reine des ronces de Richelle Mead”

  1. Luthien 9 mars 2011 à 13:05 #

    Il faudra vraiment que je lise cette série ! o:

    • endorphinage 9 mars 2011 à 19:04 #

      c’est à essayer mais tous le monde ne semble pas d’accord sur celui ci…

  2. Alexiel 10 mars 2011 à 20:58 #

    Faudrait que j’essaye cette série aussi. ‘o’

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :