Cygne noir, fille de l’orage de Richelle Mead

27 Fév

[J’ai mis un peu de spoile que j’ai caché… si vous voulez lire (mais ils sont minuscules), surlignez la phrase.]

Ma deuxième série de Richelle Mead, après la saga des Succubus.

Celle-ci est bien différente !
Déjà, je la trouve moins originale. Tout le long du livre, j’ai pensé à d’autres sagas du même genre où on retrouve les mêmes idées. Citons par exemple, Anita Blake (les deux styles « amants » – surtout le renard dont elle ne savait rien qui me fait penser à Richard… je suis sur qu’il (Kiyo) va terminer à la trape comme Richard), Merry Gentry (pour le côté, je dois coucher pour avoir un enfant ! Sauf qu’ici, évidemment, elle évite), Chasseuse de la nuit (la mère qui déteste l’Outremonde et envoit cette haine à sa fille pour qu’elle les déteste autant et les combatte), etc. Il y a encore plein de similitudes retrouvées dans divers romans du même style.

Nous avons donc Eugénie (la pauvre, quel nom peu approprié), une chamane redoutable qui éjecte les faes et autres genre de créatures de la terre pour l’Outremonde. Mais suite à une nouvelle mission, elle se retrouve dans cet autre monde où elle en apprend beaucoup sur… elle-même et son passé.

Bien que facile à lire comme tout livre d’urban fantasy et que j’ai tout de même aimé, je trouve que le roman a pas mal de mauvais côtés.

Au début, il y a trop de  « les faes de l’Outremonde veulent violer Eugénie ». C’était un peu déplacé d’avoir le mot « viol » 10 fois par page et d’attaque pour sa vertu régulièrement. Heureusement cela passe un peu.

On ne peut pas oublier les moments où Eugénie se trouve dans la merde alors que quelques pages avant, elle donnait la solution à ce futur problème. Qu’elle n’y pense pas au bon moment… comme par exemple, l’eau du corps d’Aeson… me rendait chèvre. Elle fait parfois sa « pas-intelligente ». Alors que cela allait de soi que ça allait se terminer de telle ou telle façon !
Puis au final, je n’ai pas trouvé Eugénie si fantastique que ça en tant qu’héroïne. Elle a ses doutes, son sarcasme, son corps si magnifique que toute personne ne peut pas être indifférente, etc. Sa description fait un peu too much. Ce n’est pas grâce à elle que je continuerais la série en tout cas.

Pendant une bonne partie du roman, je me suis dit que j’allais adorer autant Kiyo que Dorian
L’un est un kistune (mi humain/renard) qui a tout pour plaire à Eugénie… malheureusement, sa plus grosse cachoterie m’est sortie par les yeux. Je n’en reviens pas et ça ne me plait pas qu’il « abandonne » un enfant. De plus, je le vois bien être contre les idées d’Eugénie… ce qui ferait un beau clash (un peu dans le genre Richard/Anita).
L’autre est un roi dans l’Outremonde qui après plusieurs siècles d’ennui, trouve Eugénie très amusante et sans doute plus… mais on n’en est pas encore sur (j’adore ceux qui font semblant de ne pas être intéressé par le pouvoir). Il a un côté complètement loufoque, très amusant. Il ajoute souvent la touche d’humour qui manque dans le roman.

Citation :
« (Aeson) – Tu utilises tes pouvoirs pour me lancer une pierre !
(Dorian) – Inutile de me donner cette peine.  Je me suis contenté de te la jeter »

Niveau style d’écriture, j’ai préféré l’autre roman de l’auteur. Mais ça reste fluide avec beaucoup de descriptions (pas toujours utiles). Il y a beaucoup de nom de faes… dont j’ai abandonné la lecture des connotations en bas de page sur ce qu’ils étaient.

Je ne sais pas encore sur quel pied joué… Il y a du bon et du moins bon dans ce livre. Ce n’est pas un roman indispensable mais il se lit (oui oui).

D’autres avis du côté de Deliregirl, Galleane, Yumiko, Avalon, Eden, Azariel87, sofiaportos, petit lips

Cygne Noir Saga
Cygne Noir, tome 01 : Fille de l’orage
Cygne Noir, tome 02 : Reine des ronces
Cygne Noir, tome 03 : Le sacre de fer

Publicités

11 Réponses to “Cygne noir, fille de l’orage de Richelle Mead”

  1. petit-lips 27 février 2011 à 10:51 #

    Je suis comme toi, je préfère Dorian 😀
    MDR la citation, j’avais bien aimé cette répartie aussi pendant ma lecture.

  2. scor13 27 février 2011 à 11:19 #

    pour l’instant j’ai lu les 100 premières pages et j’ai beaucoup aimé mais comme ton avis est un peu mitigé on verra ce que çà donne

    • endorphinage 27 février 2011 à 11:42 #

      ça ne m’a pas empeché de lire le second tome directement après^^’
      c’est juste kiyo (et une « princesse ») qui m’horripile dans l’histoire

  3. Yumiko 27 février 2011 à 12:38 #

    Comme toi l’histoire des viols ne m’a pas du tout plu. Ca m’a franchement agacée. Après je suis un peu moins négative sur le livre en lui-même car j’ai bien aimé Eugénie. Quant à Dorian, je l’adore! Kiyo a aussi eu le don de m’énerver vers la fin… La citation est juste parfaite XD

    • endorphinage 27 février 2011 à 12:52 #

      je me suis reconcilié avec eurgénie dans le second tome^^
      pareil dorian est génial, il me fait bien rire (rien que la citation, je me marre à chaque coup)

  4. Eden 27 février 2011 à 16:35 #

    J’ai vraiment accroché à ce premier tome ! Et il me tarde de lire le second ! apparemment c’est chose faite pour toi… je vais aller voir si tu as posté un article… héhé

    • endorphinage 27 février 2011 à 16:40 #

      oui, j’ai lu le second tome dès la fin de ma lecture pour celui ci.
      J’ai été bien plus conquise!
      J’écrirais là dessus plus tard.
      Mais finalement, il me tarde d’avoir le 3ième XD

      • Galleane 27 février 2011 à 18:02 #

        J’ai eu moi aussi des soucis avec Eugnéie sans parvenir à mettre des mots dessus mais c’est un peu semblable à ce que tu évoque. Je n’ai pas particulièrement tiqué sur le mot viol parce que ça rentre dans la justification de l’histoire. Par contre comme toi j’ai relevé les ressemblances avec Merry Gentry sans aller par contre à Anita Blake. Je pense avoir un peu plus aimé et si le tome 2 t’a réconcilié alors je pense aimer d’avantage.

  5. sofiaportos 27 février 2011 à 19:04 #

    Cette citation est vraiment excellente 🙂

    • endorphinage 27 février 2011 à 20:39 #

      n’est ce pas!^^

      • deliregirl1 28 février 2011 à 00:07 #

        Je vois que tu es plus mitigée que moi mais au moins tu n’as pas détesté et c’est l’essentiel pour moi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :