Beautiful Dead : Jonas d’Eden Maguire

5 Nov

Darina est dévastée par la mort de Phoenix, son petit ami. Aussi croit-elle devenir folle lorsqu’elle le revoit en compagnie d’autres camarades du lycée décédés eux aussi dans la même année. Mais son amour est plus fort que la raison, aussi se met-elle en tête de le retrouver, sans se douter qu’une mission plus importante l’attend.

Si vous pensez avoir à faire à un roman niais… c’est le cas. Pour montrer son effondrement, Darina pleure, crie, pleure, bougonne, enfin, elle fait chier avec ses sentiments d’un petit ami qu’elle n’a eu que récemment. Je conçois que la mort subite soit un choc mais pour le coup, elle en faisait trop.
Le fait que le roman soit à la première personne et surtout que c’est Darina qui parle n’aide pas. Des « je t’aime » vous en compterez 10 par page.
De même que par après, Zoey était tout aussi mal par la mort de son propre petit ami.
Pour dire qu’il y avait beaucoup de guimauve de ce côté-là.

Darina est insupportable avec sa mère qu’elle appelle par son prénom, le beau-père (qui semble délaissé de la narration mais ce n’est pas grave, Darina le déteste). Elle n’est pas la seule enfant de divorcé. Surtout qu’à 17 ans, elle se conduit comme la dernière des connes et à une mentalité d’une petite fille de 4 ans. Elle n’a pas beaucoup d’esprit non plus.

Je ne parle même pas du (ancien) meilleur ami, Jordan de Darina. A chaque apparition, je crissais… un pot de colle ambulant.

Pourtant, l’idée est bonne. La ville (un bled paumé) voit disparaître 4 de ses jeunes dans des meurtres pas vraiment élucidés en moins d’une année.
Le dernier en date est Phoenix, le petit ami de Darina qui s’est retrouvé au milieu d’une rixe.
Après cette douloureuse épreuve, Darina commence à avoir des hallucinations, elle voit Phoenix partout (et l’explication comme quoi, c’est Hunter qui lui montrait ne m’a pas plut). Ce qui va l’amener en dehors de la ville où elle découvrira ses 4 amis (évidemment, elle les connait tous vu que c’est une petite ville et ils sont tous amis et s’aiment tous beaucoup). Elle apprend qu’ils sont des Beautiful Dead et qu’ils sont là pour savoir comment/pourquoi ils sont mort, ce qui les amènera vers euh… un monde meilleur ? Darina, quant à elle (oui, elle ne peut pas pleurer pendant tout le roman) sera là pour les aider en tant qu’humaine.

Chaque roman sera sur l’un des meurtres (donc 4 romans).

Le premier roman est donc basé sur le cas de Jonas. Bien que se soit pour lui, j’ai trouvé qu’il y en avait beaucoup pour Darina et Phoenix (ben, oui, il fait partie des Beautiful Dead et il n’a que ça à faire, la réconforter et la cajoler). Ca ne commence à être intéressant que vers la moitié du volume. Darina s’intéresse enfin à son « enquête » pour savoir qui a tué Jonas… ben, n’ayez pas peur, on le sait direct ! Pas besoin d’attendre la fin dans ce roman.

Pas très conquise par ce premier tome. Voir même pas du tout. Trop de guimauve tue les sentiments.
Quand je pense qu’il va y avoir un film…

Publicités

5 Réponses to “Beautiful Dead : Jonas d’Eden Maguire”

  1. Archessia 5 novembre 2010 à 18:03 #

    J’étais curieuse pour ce livre, mais sans plus … tu viens de me refroidir direct ! =D
    Je n’étais déjà pas sûre de vouloir vraiment le lire, je crois que je peux dire que ça en fait un à retirer de ma LAL, voyons le bon côté ! ^^

    • endorphinage 5 novembre 2010 à 20:32 #

      Le personnage de Darina est souvent cité comme « mauvais point du livre » et vu qu’elle raconte l’histoire… On est servi^^’

  2. Ankya 6 novembre 2010 à 13:19 #

    Hum… 10 « je t’aime » par page, très peu pour moi… La guimauve c’est bien, mais avec un fond solide, une profondeur dans l’histoire.

    • endorphinage 6 novembre 2010 à 14:47 #

      C’est peut-être mieux par après!
      Puis c’est peut-être moi aussi… Ma pote, elle a aimé sans plus mais n’a pas été rongée par cette guimauve (ce qu’elle n’aime pas à la base).

  3. Alexiel 7 novembre 2010 à 12:13 #

    Des « Je t’aime » de partout <_< ça me refroidit cette histoire.
    Pourtant j'aime bien la couverture et j'ai lu quelques critiques pas trop mauvaises parfois.
    Bref de ça pas un livre à me procurer dans l'immédiat pour moi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :