Le manoir des immortels d’Ambre Dubois

11 Sep

Il y a bien longtemps que je voulais lire le premier tome de la quadrilogie ( ?) « Les soupirs de Londres ». Encore une fois, Alexiel m’en a donné l’occasion.

Londres, 1888…
La ville est secouée par les épouvantables crimes de Jack l’Eventreur. Dans la petite communauté vampirique locale, dirigée par le ténébreux Rodrigue, l’on se pose des questions. Le tueur serait-il l’un d’eux?
La belle Stella, reconnue pour ses étonnants pouvoirs occultes, va être chargée de mener l’enquête auprès d’une curieuse famille bourgeoise, les Heartavy.
Finira-t-elle enfin par découvrir la terrible vérité?

On tombe très vide dans le bain, une atmosphère prenante, un mystère à élucider, des partenaires pas si bien connu, on est bien parti.

Les descriptions des lieux donnent du charme aux endroits où l’auteure nous mène. Ils ne m’ont pas saoulé du tout. Ca ne rendait que le climat londonien plus sombre.

La communauté vampirique de Londres est menée par le prince Rodrigue… Chacun a ses propres caractéristiques, aucun ne ressemble à l’autre. On peut du coup facilement s’attacher à au moins l’un d’eux, si ce n’est pas à tous.
J’espère avoir plus de détail sur leur passé et de profondeur pour certains d’entre eux parce que ça me manquait cruellement.

Enfin, une héroïne, vampire et sorcière de surcroit qui ne soit pas une potiche. Elle n’est peut être pas la plus forte des vampires avec les pouvoirs que certains ont.
Mais ne ça la rend que plus attachante. Même si parfois, ses déductions manquent à l’appel (cfr. l’histoire du fiancé de son amie Marie et le lien que Stella n’a pas fait directement).

Différents mythes sont mis en place, manié au gré de l’auteure qui nous fait donc partagé sa vision de ce qui aurait pu être.

Pas de surprise sur la fin de l’enquête de Stella. Mais ça, c’est sans doute ma faute… C’est dernier temps, j’élucide en un rien de temps toute histoire policière avant les enquêteurs eux-mêmes.

Il n’en reste pas moins que c’est un livre très prenant, avec de bonnes idées, de la spontanéité dans l’écriture et une héroïne sympathique qui semble garder un secret non dévoilé dans ce roman.

Le deuxième tome est sorti en février, « Le sang d’Hecate » aux éditions du petit caveau où vous retrouverez également ce premier tome réédité.

Il ne me reste plus qu’à m’approprier le second (et premier) tome…

Ca me permet en prime d’avancer dans mon Challenge Littérature Belge.

Publicités

Une Réponse to “Le manoir des immortels d’Ambre Dubois”

  1. Alexiel 12 septembre 2010 à 15:02 #

    Contente que ce roman t’ai plu ! J’avais adoré. ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :