Lila Black : Ascenseur pour Demonia de Justina Robson

2 Sep

Je retrouve Lila Black comme si je ne l’avais pas quittée dans ce second tome.

4ième de couverture

Comme si ça ne suffisait pas d’avoir été transformée en cyborg, Lila Black est désormais possédée par l’esprit d’un elfe nécromant et affublée d’un petit ami elfe, démon et rock star. C’est donc tout naturellement qu’elle accepte une mission en Enfer.
Coeur de l’art, de la sensualité et de la politique, Démonia est magnifique et terrible. C’est le genre d’endroit où l’on vous provoque en duel comme on vous demande en mariage… Et où les tentatives d’assassinat tiennent lieu de pratiques sociales. Lila n’est donc pas surprise de faire l’objet de toutes ces attentions. Mais elle sait que l’intérêt des démons pour les failles de la Bombe-Q n’est pas innocent et rien ne la fera dévier de son enquête. Pas même ce qu’elle pourrait découvrir sur Zal.

Ce second tome commence par son débriefing à propos de sa mission précédente [lire le volume 1].

SPOILER en vue!

Le premier tome nous a donné des éléments de réponse mais beaucoup de questions aussi… Du coup, Lila est envoyé sur Demonia pour découvrir ce qu’a fait Zal pour devenir cet être à part… mi elfe mi démon. Je ne sais même pas quel terme adopté.

Lila part là bas, évidemment sans Zal. J’avais du coup peur que la tranche de rire s’éloigne… Parce que Zal et son humour, c’est impayable. Mais heureusement, Lila est sous la protection de la famille de Sorcha… la sœur (démone) de Zal. Celle-ci est également tout en rire et en joyeuseté, ne pensant qu’à s’amuser. Puis au final, on voit l’avancé de Zal de son côté (avec en prime l’histoire de son enfance)…

Mais voilà, Lila est à peine arrivée qu’elle se retrouve déjà dans un duel… car c’est de mise sur Demonia, les duels sont légions.
J’ai tout de même adoré toute la description du monde Demonia, leur culture, leur politique, leur mœurs, etc.

Donc ce n’est pas de tout repos pour elle… Si son corps à moitié mécanique l’indispose moins (merci Dar), Lila doit faire « face », tout de même, à cet elfe-nécromant qui vit à l’intérieur d’elle… et à un diablotin (démon puni) qui ne la lâche pas, plus évidemment les découvertes qu’elle fera sur Zal.

On a de nouveaux personnages… qui servent un peu ou pas beaucoup… mais l’auteur leur donne de l’importance pour la suite.

C’est vraiment une série qui ne se finit jamais… C’est comme un énorme roman coupé en chapitre. Les chapitres étant les romans qui sortent un par an =.= (sans doute 7, pour les 7 mondes)

Ce deuxième tome a plus l’effet d’un roman de science fiction que le précédent.
Du coup, il y a plus d’éléments hard à la compréhension. Comme à la page 175.

« C’était aussi dû en partie aux fluctuations et aux concentrations d’aether qui créaient d’énormes turbulences dans l’atmosphère panspermique. »

C’est un des points noirs à ce roman où j’ai du mal à assimiler les termes que je ne connais pas…

Et lorsqu’on suit Malachi, le collègue de travaille de Lila… Il y a pléthore de termes du même acabit dans sa partie de « l’histoire ».

J’ai été assez coi sur certaine révélation que je ne m’attendais pas… je me disais que j’avais mal compris mais non, c’est bien ça.

Ici, on apprend beaucoup de chose sur l’environnement de Lila, de sa machinerie, de l’Agence qui la construite, des alliés qu’elle se fait.

Très bon deuxième tome. Même si la relation des protagonistes entre eux est moindre, ils sont toujours là pour mieux se retrouver au final.

Ce livre a été lu dans le cadre du challenge Milady organisé par Setsuka!

Quantum Gravity Series

Lila Black, tome 01 : Bienvenue en Otopia (Keeping it real)
Lila Black, tome 02 : Ascenseur pour Demonia (Selling out)
Lila Black, tome 03 : Destination Faerie (Going Under)
Lila Black, tome 04 : Chasing the dragon
Lila Black, tome 05 : Down to the bone

Publicités

3 Réponses to “Lila Black : Ascenseur pour Demonia de Justina Robson”

  1. Setsuka 2 septembre 2010 à 10:14 #

    C’est le tout premier Milady SF que tu postes dans le cadre du challenge. Et je ne connaissais pas du tout, du coup, j’ai préféré ne pas lire les spoils pour garder l’effet de surprise !

    • endorphinage 2 septembre 2010 à 10:18 #

      Oui, ne gache pas la surprise!

      J’avais lu le premier avant le challenge^^’

Trackbacks/Pingbacks

  1. Récapitulatif de Septembre | L'Endorphinage - 1 octobre 2010

    […] Lila Black : Ascenseur pour Demonia de Justina Robson Cassandra Palmer : Le seuil des ténèbres de Karen Chance Narnia : Le cheval et l’écuyer de L.C. Lewis La légende de Drizzt : Terre Natale de R.A. Salvatore Le manoir des immortels d’Ambre Dubois Chroniques des temps obscures : les mangeurs d’âmes de Michelle Paver Cassandra Palmer : L’appel de l’ombre de Karen Chance Succubus Blues de Richelle Mead […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :