La cité des ténèbres de Cassandra Clare

5 Août

Ou son nom original, et bien plus en accord avec l’histoire du livre, «The mortal Instruments Trilogy ».
Comme son nom anglophone le fait remarquer, c’est une trilogie. Chaque volume a un point centrale, celui d’avoir affaire à un instrument mortel ; la coupe, l’épée et le miroir.
Bien qu’en lisant l’histoire, on oublie un peu ces éléments.

En pleine lecture du 3ième tome, je poste mes impressions des deux premiers tomes (sans aucun spoiler pouvant dévoiler le second, ni même le premier)

J’ai commencé ces livres parce qu’on me les avait prêté. Toujours dans cette mouvance de fantasy, magie et autres sciences fictions, cette trilogie nous invite dans un nouveau genre de monde… Le nôtre.

Mais pas tout à fait, puisqu’il cache derrière des marques, des humains qui se battent contre les démons qui tentent de vivre sur terre, là où leur garde manger serait toujours bien rempli.

C’est là que nous retrouvons Clary. Jeune fille de 16 ans, elle se retrouve dans un café avec son meilleur ami Simon quand son regard est attiré par un beau jeune homme poursuivit par 3 personnes tenant des couteaux.

Inquiète, elle les suit. Mais trop tard, ce jeune homme est tué par ces 3 adolescents, qui s’avèrent être des Chasseurs d’Ombre, c’est-à-dire des tueurs de démons, d’être de la nuit ou de l’obscurité.

Clary va apprendre par cette rencontre que toute sa vie, on lui avait caché beaucoup de choses.

On retrouvera plusieurs genres d’espèce connues de tous, vampires, loups-garous parfois avec des noms, des termes différents.
Il faut bien s’imprégner de l’idée de marque. Car ces chasseurs sont humains ! Mais grâce à des marques, des runes, qu’ils font sur leur corps, ils obtiennent des pouvoirs (pour un laps de temps indéterminé) qui leur confèrent forces, guérison ou autres.

J’ai trouvé l’écriture détaillée mais en bien. C’est-à-dire que Cassandra Clare est imaginative, elle vous fait de ces comparaisons qui vous donnent l’impression de tout comprendre, de tout voir, d’être présent lors des faits.

Il y a beaucoup d’actions également, ce qui fait qu’on s’ennuie peu, voir pas du tout=). Il m’a été difficile de lâcher parfois le livre à certain moment clé de l’histoire.

Nous rencontrons plusieurs personnages, l’auteure les a bien caractérisées. J’ai évidemment un penchant pour Jace (à prononcer à l’anglaise), il utilise souvent le sarcasme pour parler, à toujours l’air indifférent, que se soit aux sentiments ou ce que pensent les autres, il n’aime pas beaucoup non plus faire ce qu’on lui demande.

Puis j’aime bien Alec, cet indécis, amoureux de Jace mais il ne l’avouera jamais (ou presque).

Isabelle, la sœur d’Alec semble un peu comme la déesse guerrière, la fille idolâtrée dans les campus.

Clary apprend à se connaître également avec les révélations qu’elle va avoir. Comme elle le dit si bien, il lui manquait quelque chose et elle va le trouver, ce qui va chambouler complètement sa vie, son monde. A part Simon, on lui connait peu d’amis, à part ceux de Simon qu’elle prend pour des idiots.

Un chouette roman jeunesse, une écriture fluide, une atmosphère palpitante, un monde étrange, vraiment de quoi faire une très bonne trilogie !

The mortal instruments Series
La cité des ténèbres : City of bones (La coupe mortelle)
La cité des ténèbres : City of ashes (l’épée mortelle)
La cité des ténèbres : City of glass (Le miroir mortel)
La cité des ténèbres : City of fallen angels

Publicités

8 Réponses to “La cité des ténèbres de Cassandra Clare”

  1. Radicale 5 août 2010 à 13:34 #

    Je ne lis pas ton avis en détail, il me reste une centaine de pages ! Je le trouve vraiment pas mal.

    • endorphinage 5 août 2010 à 13:50 #

      Je les ai trouvé sympatoche. C’était du facile à lire et je trouve qu’il y a du suspens même si on sait où ça va aller… (surtout pour Carry et Jace)

  2. Radicale 5 août 2010 à 14:33 #

    Oui l’astuce pour la coupe était une bonne idée par exemple ! Je pense poster un avis d’ici quelques jours, le temps de finir ma lecture et de le rédiger.

    • endorphinage 5 août 2010 à 18:58 #

      c’est vrai que j’avais halluciné pour la coupe

      Une bonne idée, c’est le cas de le dire!

      j’attendrais donc tes impressions^^

  3. Devona 5 août 2010 à 18:38 #

    J’aimerais le lire depuis sa sortie, mais je traine en longueur. J’espère vraiment pouvoir me le procurer prochainement !

    • endorphinage 5 août 2010 à 18:57 #

      J’avoue que si on me les avait pas preté, je mordrais sur ma chic dans l’attende de les lire également!

  4. Ankya 31 août 2010 à 20:47 #

    J’ai lu le premier en VO et je n’ai pas accroché du tout… comme j’ai les deux autres, je tenterai la suite plus tard, on ne sait jamais !

    • endorphinage 31 août 2010 à 22:11 #

      Mais oui, on peut pas tous avoir les même goûts.
      Tu les liras si tu n’as plus rien à lire ^___^

      Mais, il faut se dire que le premier (surtout d’une « longue série) est le plus difficile à lire car c’est l’entrée de jeu de l’histoire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :