La quête de la sorcière blanche de Tanith Lee

14 Juil

C’est le dernier tome d’une trilogie, dont les deux premiers tomes sont « La déesse voilée » et « Vazkor ». Je n’ai pas lu les deux premiers… J’ai acheté le livre au pif et évidemment, savoir qu’il faisait partie d’une trilogie… Enfin soit !
Surtout quand on sait, par après, que les 3 tomes sont regroupés en un seul sous le titre « La saga d’Uasi ». Re-soit…

De Tanith Lee, je ne lui connais que son œuvre plus récente à cette saga, « Ecrit avec du sang » (2000 quand même). Ce dernier comprenait 10 histoires courtes tournées sur le vampirisme. Donc rien pour aider à me préparer à un roman.

Les 10 premières pages reprennent un résumé des deux tomes précédents, qui m’ont eu l’air bien savoureux également. Et me voilà partie à lire ce dernier tome de la saga Uasti.

Nous retrouvons Vazkor, fils du roi Vazkor qui part à la recherche de la sorcière blanche, qui lui a donné naissance, pour venger son père.
Au cours de son voyage, il se découvre de nouveaux pouvoirs. Il commence à en avoir peur mais aussi orgueilleux de pouvoir se dire qu’il est presque un dieu.
Il va s’arrêter à une ville, Bar-Ibithni où il pense pouvoir retrouver la sorcière. Pour la peine, il a besoin d’argent. Il se fait connaître en tant que sorcier-guérisseur où les gens commencent à venir le voir pour des maux jamais guéri auparavant. Il accompli des miracles et il apprend à connaître ses pouvoirs, jamais insoupçonné.
Tout pour atteindre la sorcière qu’il s’est promis de tuer.

Malgré sa couverture pas folichonne pour un sous, (l’époque qui voulait ça), je me suis retrouvé transporté par l’histoire de Vazkor, ses découvertes de lui-même et de ses pouvoirs, ce que ceux-ci entrainaient, ses rencontres, ses amitiés courtes, etc.

Un grand pèlerinage pour lui, la sorcière est-elle si vilaine ? D’où lui viennent ses pouvoirs ? Les utilise-t-il à bon escient ?… Vazkor se pose beaucoup de question et nous les partageons avec lui.

Mais son voyage est très loin d’être de tout repos, plusieurs rebondissements, d’entraves vont le détourner de sa quête et peut être de son envie de tuer… Serait-ce un sort de la sorcière qui l’attendrait?

Chaque personnage qui nous apparaît est travaillé et à disparition, ils nous manquent déjà.

Une très belle saga avec les bases de fantasy connue avec une belle fin, peut être pas au goût des puritains.

Publicités

4 Réponses to “La quête de la sorcière blanche de Tanith Lee”

  1. Devona 19 juillet 2010 à 23:23 #

    J’ai lu l’intégral et c’est vraiment une très bonne saga (que tu me donnes d’ailleurs envie de relire)., les premiers tomes sont tout aussi bien que le dernier.

    • endorphinage 19 juillet 2010 à 23:29 #

      Je regarderais pour les deux premiers tomes (en seconde main, ça devrait etre trouvable)
      Mais oui, c’était vraiment passionnant!

  2. Coller FR 7 septembre 2010 à 05:01 #

    Bon blog, où vous est venue avec les connaissances dans ce morceau de contenu? Je suis content que je l’ai trouvé bien, mal être vérifier bientôt de retour pour voir ce que d’autres articles que vous avez.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Récapitulatif de juillet | L'Endorphinage - 1 août 2010

    […] blond de Laurent Poujois Hush, Hush de Becca Fitzpatrick Morgan kingsley de Jenna Black La quête de la sorcière blanche de Tanith Lee Carmilla de Sheridan Le Fanu Lila Black : Bienvenue en Otopia de Justina Robson La […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :